vvv - architecture urbansime <body><a href="https://vvv.cargo.site/">vvv</a><hr></body>

[masterplan  Courcelles]
  +





Étude urbaine et schéma directeur pour le centre-ville de Courcelles
Equipe : vvv + grue
Partenaires : Vraiment vraiment, Brat, Rebel
Année : 2017
Lieu : Courcelles
Maitre d’ouvrage : Ville de Courcelles
Surface : 3 ha
Statut : concours, 2ème place


Les qualités urbaines et paysagères de Courcelles sont parfois oubliées. Sa géographie, les grands tracés commerciaux, l’agriculture, l’industrie, les différentes opérations de logements, les équipements publics ont dessiné et activé des lieux qui font aujourd’hui la spécificité de la ville. Ils forment un panorama de paysages.

La réalisation d’une étude urbanistique est l’occasion de réfléchir à plusieurs thèmes de projet pour le développement urbain. L’approche proposée s’appuie sur les qualités et dynamiques existantes, le « déjà-là » sur lequel le projet pourra trouver l’horizon vers lequel tendre, tant spatialement que socio-économiquement.

La reconfiguration d’un système d’espace publics, lisible et accessible à tous, permet de relier les quartiers environnants à partir du nœud gordien qu’est la place dans le territoire. La recherche de porosité et de parcours se fait autour des éléments existants et consolide les démarches déjà entamées par la ville : l’articulation des deux axes commerciaux, l’accès vers le parc de l’hôtel de ville, le Ravel, le nouveau pôle sport-éducation et les nouvelles zones de projet.

La place est une pièce commune pour les habitants (Trieu en wallon désignait le pré commun utilisé pour le bétail puis le lieu des foires et kermesses), au centre des voiries, capable de se mettre à l’échelle des grands paysages. Avec ses bords construits, elle présente également le potentiel d’être une grande pièce urbaine.

L’intérêt de cette étude, au-delà de la place elle-même, est d’englober dans son périmètre ce panorama de paysages pour définir un rayon d’action du projet et repenser les mutations à venir du territoire. Cette réinvention se fera en trouvant les synergies entre programmes à développer, sites disponibles, acteurs potentiels et paysages de la commune, le tout dans l’intérêt du bien commun.